Dernière news
Menu

Petit tour de Zamami

Pour notre seconde journée sur Zamami, nous avions dans l’intention de louer des scooters et de faire un tour de l’île.

Nous avons cependant été confronté à un petit souci règlementaire. Effectivement pour louer un véhicule motorisé au Japon, il faut faire quelques démarches préalables. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article dédié « Conduire au Japon » qui vous expliquera ces démarches en détails.

C’est donc avec ma traduction de permis en poche que nous nous sommes rendus au premier magasin de location dans lequel nous nous sommes fait gentiment refouler car la propriétaire, après reflexion, à dû nous prendre pour des américains et donc nous n’avions pas les bonnes cases cochées sur notre traduction.

Têtus, nous nous sommes rendus dans un second magasin et là nous avons expliqué au propriétaire que nous étions français et qu’apparemment la traduction suffisait pour conduire un scooter de 50cc. Malheureusement comme nous souhaitions en louer deux, ce ne fût pas possible car Vivi n’était pas en possession d’une traduction de permis … 1 scooter = 1 permis. Nous nous sommes donc rabattus sur une location de voiture pour 3h qui au final nous a couté moins cher. (4700¥ / ~40€)

IMG_3479

C’est à bord de notre Nissan March que nous avons entamé notre tour de l’île … enfin « tour » est un bien grand mot car il n’y a que 2 routes à partir du port de Zamami, le première va à droite, la seconde à gauche et elles ne se rejoignent pas :D. En empruntant celle de droite, nous sommes repassés pas loin de la plage de Furuzamami et avons continué vers le petit hameau de « Ama » puis vers les montagnes. Nous avons pu découvrir quelques magnifiques points de vues malgré une couverture nuageuse assez importante. Nous avons également trouvé quelques plages désertes et j’ai en profité pour faire quelques prises de vues aériennes, vous verrez tout cela dans la galerie photos ci-dessous.

Au retour, nous avons ensuite emprunté la route de gauche 😀 en repassant par le village et avons pris la direction de Ama Beach, réputées pour ses tortues qui viennent brouter le fond de l’eau à marée montante :), la vue depuis les montagnes surplombant la plage est juste magnifique.

La météo devenant de plus en plus capricieuse et l’heure de retour approchant à grand pas, nous avons fait marche arrière pour rendre le véhicule.

En rentrant au Guest House, nous sommes passés devant la salle communale du village dans laquelle un petit spectacle avait lieu. Des enfants faisaient une petite représentation de saut à la corde et autres acrobaties à un public uniquement constitué d’Obachan (Grand-mères). Tous ces enfants débordaient d’une énergie folle. Genki da yo !!! Un bel exemple de lien intergénérationnel !

Après nous être reposés, nous avons fait un petit tour du village, c’est assez particulier car les lampadaires sont rares et de nuit … la lampe de poche vous sera nécessaire pour déambuler. En arpentant les ruelles, j’avais déjà repéré un petit Konbini (petite supérette) qui avait installé quelques tables et proposait des brochettes grillées (焼き鳥, yakitori). Nous nous sommes installés après avoir choisi nos boissons dans le konbini même et j’avais à peine ouvert ma bière que 3 japonais sont venus pour trinquer avec nous … Kanpaiiiiiiii (santé). Nous avons commencé à discuter avec eux, ils nous ont demandé d’où on venait et comment on disait Kanpai en français … Petit moment de solitude car « chin chin » en japonais n’a pas du tout la même signification, il s’agit en fait des parties « intimes » masculines 😀 mais ça les a bien fait rire alors c’était cool 😀

On a échangé sur les lieux que chacun avaient déjà visité au Japon et nous avons passé un moment bien sympathique.

Il n’est pas exclus qu’on y retourne ce petit BBQ improvisé, nous en profiterons pour prendre plus de photos.

Quelques informations :

Location de Scooter/Voiture à Zamami : http://www.zamamienglishguide.com/zamami-places

La galerie du jour :

Cliquez sur l’image ci-dessous pour afficher la galerie de photos  :

IMG_3474

 

C’est par ici :

À propos de Ludo

Issu de la génération Club Dorothée, j'ai baigné toute mon enfance dans les animés japonais d'Albator à Dragon Ball en passant par Saint Seya, Nicky Larson etc ... Par la suite ce sont les arts martiaux qui m'ont a nouveau amené vers ce pays et j'y ai découvert une partie de sa culture et de son peuple. Premier voyage en 2009, je retourne régulièrement au Japon depuis 2013 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*